Pour la vérité sur la mort d’une bénévole de la Croix-rouge de Montélimar, Fatiha Belhaouari

24 janvier, par Himalove 1 com

Une lettre adressée aux gilets jaunes de Malataverne que je n’hésite pas devant la gravité de l’affaire à exposer aux yeux de tous notamment les camarades communistes de Bellaciao.

Bonjour les gilets jaunes,

Je vous remercie de m’accueillir dans votre groupe et aimerais vous exposer une affaire symptomatique de l’époque que nous vivons.

Il s’agit du décès d’une bénévole de la Croix-rouge de l’unité locale de Montélimar morte brutalement le 12 mars 2022 au siège de la Croix-rouge lors d’une brocante ; Marie-Hélène, gilet jaune de Montélimar, connaît l’affaire...

Elle s’appelait Fatiha Belhaouari, 49 ans, et avait 4 enfants ; elle a dû se faire vacciner 2 fois pour continuer son métier de femme de ménage et de bénévole à la Croix-rouge.
Madame Fatiha Belhaouari travaillait le mardi et le jeudi de 13 heure à 17 heures au tri du linge à la Nitrière à Montélimar.

Elle y travaillait bénévolement c’est-à-dire gratuitement depuis 2015 (chose qui est à la limite du droit voire de l’esclavage) ; elle cumulait selon la Croix-rouge 3 statuts : adhérente (elle y versait une cotisation annuelle) ; bénéficiaire (elle pouvait acheter des produits à bas coût à l’épicerie sociale) ; bénévole (l’association étant obligée par la loi de payer les cotisations sociales et de pourvoir à sa sécurité et santé pendant ses heures de travail).

Une ou deux fois par mois, le samedi, est organisée une brocante dont les bénéfices sont censés aider des familles en difficulté.

Le 12 mars 2022, Fatiha Belhaouari travaillait pour préparer sa dernière brocante.

Selon Nadir, son mari, elle est partie du domicile aux environs de 7 heures pour se rendre aux locaux de l’unité locale de la Croix-rouge, chemin de la Nitrière à Montélimar.

Une trentaine de personnes sont présentes dans les locaux : bénévoles, salariés de la Croix-rouge ; dehors, de nombreux clients se pressent déjà devant les grilles...

Fatiha Belhaouari, selon un document du groupement hospitalier de Montélimar, fait "son malaise" lorsqu’elle portait un carton et ce avant l’ouverture de la brocante (heure non connue ?).

Paradoxalement dans une enceinte de la Croix-rouge, personne ne prodigue les gestes de premiers secours : ni bouche-à-bouche, ni massage cardiaque, ni utilisation du défribilateur pourtant accroché à un mur du local.

Les seuls gestes prodigués selon le procès verbal de police et les témoignages écrits (dans "Le Dauphiné libéré" notamment) sont "des gifles" administrées à une personne inconsciente (maltraitance ou dispute qui a mal tourné ? Je crains cette dernière version...).

Le document médical que j’ai eu l’heur de consulter le laisse entendre. Madame Fatiha Belhaouari n’est pas décédée d’un arrêt cardiaque mais d’un oedème au cerveau et de problèmes d’épanchement de plève au niveau de la cage thoracique où elle portait des bleus...

Les pompiers lorsqu’ils arrivent 25 minutes après "le malaise" n’ont pas de mal à faire redémarrer le coeur mais curieusement ils attendent l’arrivée d’un médecin pour établir un diagnostic et transporter la victime vers le groupe hospitalier de Montélimar.

Madame Fatiha Belhaouari, dans le comas, est pris en charge de suite par le service de réanimation de l’hôpital ; ils font tout pour la sauver mais le cerveau est atteint ainsi que les poumons ; morte cérébrale avec le coeur qui fonctionne, elle est débranchée le 13 mars à 23 heures 56 après avis des médecins et du mari.

Pendant ce temps, le président de la Croix-rouge locale, Gérard Fournel, fait tout pour enterrer "l’accident du travail ayant entraîné la mort" ou éventuellement une rixe qui a mal tourné ? ; il ne le déclare pas à la CPAM en revanche s’affaire pour le permis d’inhumer et le transport de la dépouille vers l’Algérie où Fatiha a sa famille.

Le 16 mars 2022, le président de la Croix-rouge locale obtient le feu vert "d’un épidémiologiste de l’hôpital" et l’autorisation de la sous-préfecture de Die pour transporter par avion le cadavre via l’aéroport de Saint-Exupéry à Lyon.

Le mari, Nadir Belhaouari, sous le choc de la perte de sa femme avec qui il vivait depuis 24 ans, a beau se démener pour porter l’affaire devant la Justice, il rencontre d’énormes difficultés et ne comprend rien.

Sa plainte déposée au commissariat de police de Montélimar n’est pas suivie d’effets ; aucun témoin n’est entendu alors qu’ils étaient nombreux. Pire un mois après l’accident de travail de la bénévole de la Croix-rouge, il reçoit par SMS le classement de l’affaire effectuée par la brigadière de police qui l’avait entendu !

Hier, j’ai proposé l’affaire à maître Alain Faure, sans doute le meilleur avocat de Montélimar ; voyons s’il accepte....

J’ai constitué pour lui la plainte à déposer aux prud’hommes au motif de faute inexcusable de l’employeur ayant entraîné la mort d’une bénévole.

Pour l’heure, nous attendons les retours.

Voilà, je vous ai exposé une affaire qui pourrait intéresser le tout jeune Syndicat des gilets jaunes.
Je viendrais le 27 janvier à la réunion si toutefois quelqu’un m’y emmène en voiture.

Bien à tous.

Himalove, ex-journaliste

Commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Le 31 : RDV dans le gard contre la réforme des retraites

Manifestations interprofessionnelles dans le Gard : Les RDV : 10h00 Alès devant la sous préfecture ; 14h30 Nïmes devant les jardins de la Fontaine ; Publications de la CNT SO 30 Tract (...)

LIRE LA SUITE

La défaite du jour du souvenir

27 janvier, par Roberto Ferrario 3 coms

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Aujourd’hui, le 27 janvier, c’est le jour (...)

LIRE LA SUITE

Les chars en Ukraine nous emmènent dans la troisième guerre (...)

26 janvier, par Roberto Ferrario 3 coms

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Les chars en Ukraine nous emmènent dans la (...)

LIRE LA SUITE

Pour la vérité sur la mort d’une bénévole de la Croix-rouge de (...)

24 janvier, par Himalove 1 com

Une lettre adressée aux gilets jaunes de Malataverne que je n’hésite pas devant la gravité de l’affaire à exposer aux yeux de tous notamment les camarades communistes de Bellaciao. Bonjour les gilets (...)

LIRE LA SUITE

Projection-débat : les raisons de la guerre en Ukraine

23 janvier, par Roberto Ferrario 2 coms

Finalement après des mois ça commence à bouger à gauche et jesuis fier que ça commence par ma ville... CGT union départementale VAL de Marne Vendredi 27 janvier à 20h / Ivry-sur-Seine Projection-débat : (...)

LIRE LA SUITE

« Inflation, le retour » Angle d’ATTAC !

21 janvier, par Podcasts

Première émission Angle d’ATTAC 2023 sur Radio Campus ce Samedi 21 Janvier de 12 à 13 heures, https://www.campuslille.com/ Après plusieurs décennies d’une inflation modérée, voire maîtrisée, (rappel (...)

LIRE LA SUITE