Histoire

16 septembre 1973 Victor Jara meurt criblé de 44 balles dont un coup de grâce dans la tête

A propos des accusations de crime de guerre, quel condamnation à été prononcé contre les USA pour l’organisation, l’aide et le financement du coup d’état, les dizaines des milliers des exécutions, des torture des civiles, des charniers en Chili ??? Victor Jara, chanteur et compositeur populaire chilien, le 16 septembre 1973, il meurt criblé de 44 balles dont un coup de grâce dans la tête, après avoir été sauvagement torturé par les fascistes appartenant au régime dictatorial d’Auguste Pinochet.
" Malgré (...)

Lire la suite

Guido Picelli : L’homme qui mettait en déroute les fascistes !

Au moins durant l’entre-deux-guerres, quand il y a eu affrontement entre la gauche et les fascistes, ce sont toujours les fascistes qui l’emportaient. Et malheureusement, le plus souvent sans rencontrer une vraie résistance. Cependant, il y a eu une exception de taille. Celle du revolutionary Italien Guido Picelli, qui, le premier et bien avant tout autre, a compris ce qu’est et ce que veut le fascisme, ainsi que comment il doit être combattu. De ce Guido Picelli qui battait les fascistes quand (...)

Lire la suite

Bella Ciao, juive, tzigane, patriote et altermondialiste

6 août, par Bellaciao 2 coms

De Gaël De Santis L’Huma du 4 Août 2022 - Extrait
Des rizières du pô à l’anti-G8 de gênes
(...) À l’époque, c’est encore Fischia il vento, « le vent souffle », chanté sur l’air soviétique de Katiouchka, qui est plus populaire. Mais en promettant de partir à la « conquête du printemps rouge » pour faire advenir le « soleil de l’avenir », c’est-à-dire le socialisme, elle est trop clivante. Bella Ciao, moins politique, qui s’en prend à « l’envahisseur » nazi, interprétée en 1963 par un Yves Montand aux origines (...)

Lire la suite

2 août 1980 Attentat de la gare de Bologne

N’oublions pas !!! Personnellement je n’arrive pas...
L’attentat de la gare de Bologne (connu en Italie sous l’appellation de la "strage di Bologna", soit le massacre de Bologne) est « l’une des plus importantes attaques terroristes que l’Europe a eu à subir au cours du XXe siècle et la plus meurtrière des années de plomb italiennes. L’attentat fit 85 morts et blessa plus de 200 personnes dans la gare de Bologne le 2 août 1980, à 10 h 25. Des membres d’un groupe d’extrême droite furent condamnés pour (...)

Lire la suite

Présentation de “Centocellaros : une histoire de révolution nécessaire et possible”

Une nouvelle histoire des années 1960 et 1970 est disponible pour les nouvelles générations de lecteurs et de militants. Un parmi tant d’autres, parmi les milliers de la lutte de classe qui a balayé l’Italie de l’après-guerre. Cependant, celui raconté par Luigi Rosati et Luciano Vasapollo, tous deux protagonistes de nombreux événements relatés dans le livre publié par Edizioni Efesto, a quelque chose de spécial, quelque chose qui – hélas – est difficile à trouver dans l’énorme bibliographie sur le sujet. (...)

Lire la suite

L’adieu à Alain Krivine de la gauche révolutionnaire

Une marche au départ de Nation (14h) est organisée pour se rendre au cimetière du Père-Lachaise (15h30).
« Alain n’aura pas cédé à la pression du “ça te passera avec l’âge”. Salut, vieux, et merci pour tout. On continue le combat ! » C’est par ces mots que le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) a rendu hommage à Alain Krivine dans un communiqué (...)

Lire la suite

1999 : LE CRIME DE L’OTAN EN SERBIE

De Claude Frico
Ce n’est pas l’Ukraine, c’est Belgrade en Serbie (ex-Yougoslavie) sous les bombardements de l’OTAN en 1999, qui ont duré 78 jours. Ils n’ont connu aucune trêve, pas même pour la Pâque orthodoxe.
Pour expliquer l’agression de la Yougoslavie, George Kenney, un ancien responsable du département d’État américain pour la Yougoslavie, déclara peu après son démantèlement : « Dans l’Europe de l’après-guerre froide, il n’y avait plus de place pour un grand État socialiste indépendant qui résistait à (...)

Lire la suite

Aux héros et à l’héroïne de l’Affiche Rouge

22 février, par la forêt de Yablokov

Il y a 78 ans, le 21 février 1944, 22 membres de la FTP-MOI étaient fusillés par les nazis au Mont Valérien.
Trois avaient 18 ans, quatre avaient 19 ans.
La seule femme du groupe – Olga Bancic – 32 ans, sera transférée en Allemagne et décapitée dans la prison de Stuttgart le 10 mai 1944.
Toute et tous étaient antifascistes et communistes pour la plupart. Si trois d’entre eux étaient français, vingt étaient étrangers : arméniens, italiens et espagnols antifascistes, juifs venus de toute l’Europe pour (...)

Lire la suite

Résumé de la vie de May Picqueray (8 juillet 1898 - 3 novembre 1983)

Par Olivia Gomolinski
Au printemps 1925, Voline débarquait à Paris, avec sa famille. Il avait une adresse en poche, celle de May Picqueray [1]. Une sorte de service d’entraide pour les réfugiés anarchistes avait été constitué [2]. May recevait les exilés qui arrivaient à cette époque d’un peu partout. Ils trouvaient de quoi se restaurer, "il y avait toujours une bonne soupe qui mijotait ou la cafetière prête à servir" [3] Puis May se chargeait de trouver des amis susceptibles de les accueillir. Peu de (...)

Lire la suite

Rosa Luxembourg et la dette comme instrument de l’impérialisme

reçu de CADTM
ÉDITO
Depuis 2013, ATTAC CADTM Maroc et le CADTM Belgique assument ensemble le Secrétariat international partagé (SIP) du réseau mondial du CADTM. Nous présentons ici l’apport du CADTM Belgique au travail du SIP et aux activités du réseau international en général au cours de la période 2016-2021. Le présent bilan est le complément du bilan des tâches d’ATTAC CADTM Maroc pour le SIP publié en décembre dernier. Créée en 2010, la coordination des luttes féministes a également dressé un bilan (...)

Lire la suite