Projection-débat : les raisons de la guerre en Ukraine

23 janvier, par Roberto Ferrario 2 coms

Finalement après des mois ça commence à bouger à gauche et jesuis fier que ça commence par ma ville...
CGT union départementale VAL de Marne
Vendredi 27 janvier à 20h / Ivry-sur-Seine
Projection-débat : les raisons de la guerre en Ukraine

Alors que 70% des Français, selon un sondage IFOP du 24 décembre 2022, plébiscitent une issue diplomatique à la guerre en Ukraine, le gouvernement français persiste à soutenir politiquement, financièrement, militairement le régime de Kiev.

L’Union départementale CGT 94 et l’Union locale CGT d’Ivry organisent le vendredi 27 janvier, dans le cadre de la Semaine de la Mémoire, une initiative contre la guerre impérialiste avec la projection du documentaire « Ukraine : les masques de la Révolution », du journaliste Paul Moreira. Cette initiative sera également l’occasion de présenter la campagne antiguerre impulsée par l’Union départementale CGT du Val-de-Marne.

Pour comprendre la situation en cours en Ukraine, il faut analyser les événements qui ont conduit au retour de la guerre en Europe, 25 ans après la destruction de la Yougoslavie par les troupes de l’OTAN en 1999. Cela passe par l’analyse de « l’EuroMaidan », du rôle des milices fascistes, et du déclenchement de la guerre civile en Ukraine.

Diffusé pour la première fois le 1er février 2016, le film permet ainsi d’éclairer les événements qui précédent de quelques années l’invasion impérialiste russe en Ukraine. Ce documentaire revient notamment sur le coup d’Etat de 2014, le massacre de la Maison des Syndicats d’Odessa par des milices paramilitaires d’extrême-droite, fer de lance de la conquête brutale du pouvoir par les partisans de l’Union européenne et de l’OTAN.

Que s’est-il passé en Ukraine en 2014 ? La guerre est-elle la continuation de la politique par d’autres moyens ? La guerre en Ukraine a-t-elle commencé en février 2022 ou plutôt en février 2014 ? En quoi ces événements, ainsi que la nature des principaux acteurs, peuvent-ils éclairer notre représentation du conflit ? Pourquoi le plus grand massacre de syndicalistes en Europe depuis la fin de la Seconde guerre mondiale est-elle si peu connue, y compris dans la CGT ?

Toutes ces questions feront l’objet, aprés la projection du film, d’interventions et discussions afin d’enrichir le débat sur ce sujet majeur qu’est la guerre et permettre à tous et toutes de réfléchir et échanger collectivement.

Vendredi 27 janvier à 20h

Salle Michelet 29 rue Michelet 94200 Ivry-sur-Seine Accès par le T9 arrêt La Briqueterie

Contre la guerre, soutenons l’effort de paix !

« Pas un euro, pas un soldat, pas une seule arme >> : nous refusons la participation de notre pays à la guerre en Ukraine, ou ailleurs.

Le monde du travail est concerné par un conflit militaire auquel la France participe.

Nous appelons à signer notre carte-pétition pour une politique de paix, et surtout à s’organiser avec la CGT pour lutter.

- Plus un seul soldat français hors de France

- La sortie de la France de l’OTAN, et la dissolution de cette alliance militaire

- La fin du soutien financier et des livraisons d’armes au gouvernement ukrainien et la fin des sanctions contre la Russie

- L’accueil sans réserve des réfugiés et déserteurs, d’Ukraine comme de Russie, et d’ailleurs

PAS UN EURO PAS UNE ARME PAS UN SOLDAT POUR LES GUERRES IMPÉRIALISTES

Partout, nous souffrons tous de la vie chère car nous payons la crise capitaliste, Texplosion des prix, les livraisons d’armes, l’effort de réarmement, le poids des sanctions contre la Russie. Comme toujours, ce sont les patrons qui déclenchent les guerres, mais ce sont toujours les travailleurs et leurs familles qui en payent le prix.

Pire, la participation de notre pays au conflit contre la Russie, via des livraisons d’armes, renseigne ments, envoi de soldats le long des frontières, participe à rescalade militaire, nous implique dans une guerre, et nous met donc tous et toutes en danger.

Nous savons par expérience ce que signifie la guerre pour chacun des peuples condamnés à subir la réduction des conditions de vie et de travail, la fin des droits et libertés, la liquidation des syndicats et organisations progressistes, l’interdiction des grèves

Ce sont les capitalistes au pouvoir à Moscou, Kiev, Washington, Paris, Londres, etc. qui sont tous responsables de la situation en Ukraine, en guerre civile depuis 2014. La politique agressive du gouverne ment français, avec les bases militaires et les milliers de soldats français stationnés à l’étranger, est décide par une poignée de personnes, et sans que la population ne soit consultée.

La raison en est simple : derriere Zelensky, Macron, Poutine etc... se cachent les grandes entreprises capitalistes, les mêmes qui refusent d’un côté d’augmenter les salaires, et de l’autre imposent un gigantesque rearmement militaire, provoquent des guerres pour financer leurs profits et continuer leurs politiques.

L’Etat français, 3e vendeur d’armes au monde, prépare des exercices militaires géants en 2023 qui s’addi- tionnent à la présence militaire française en Afrique et Europe orientale. Alors que nos conditions de vie sont attaquées, refusons que l’argent public soit utilise pour faire la guerre.

- Baissez les armes, augmentez les salaires : nous refusons la participation de notre pays à la guerre en Ukraine, ou ailleurs. Le monde du travail est concerné par un conflit militaire auquel la France participe. Nous appelons à signer pour une politique de paix, et surtout à s’organiser avec la CGT pour lutter.

• Plus un seul soldat français hors de France ;

La sortie de la France de гOTAN, et la dissolution de cette alllance militaire :

• La fin du soutien financier et des livraisons d’armes au gouvernement ukrainien et la fin des sanctions contre la Russie :

• L’accuell sans réserve des réfugiés et déserteurs, d’Ukraine comme de Russle, et d’ailleurs.

Commentaires

  • 24 janvier, 00:43, par Stirner

    Ouf, il était temps ; je commençais à désespérer : voilà enfin une analyse de classe sur cette guerre impérialiste.

  • 24 janvier, 10:48, par Pedro

    On peut voir sur Facebook.
    https://fr-fr.facebook.com/udcgt94/

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Le 31 : RDV dans le gard contre la réforme des retraites

Manifestations interprofessionnelles dans le Gard : Les RDV : 10h00 Alès devant la sous préfecture ; 14h30 Nïmes devant les jardins de la Fontaine ; Publications de la CNT SO 30 Tract (...)

LIRE LA SUITE

La défaite du jour du souvenir

27 janvier, par Roberto Ferrario 3 coms

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Aujourd’hui, le 27 janvier, c’est le jour (...)

LIRE LA SUITE

Les chars en Ukraine nous emmènent dans la troisième guerre (...)

26 janvier, par Roberto Ferrario 3 coms

Article de Paolo Ferrero ex secrétaire général de Refondation Communiste, coordinateur de l’Union Populaire en Italie vice président de la Gauche Européenne Les chars en Ukraine nous emmènent dans la (...)

LIRE LA SUITE

Pour la vérité sur la mort d’une bénévole de la Croix-rouge de (...)

24 janvier, par Himalove 1 com

Une lettre adressée aux gilets jaunes de Malataverne que je n’hésite pas devant la gravité de l’affaire à exposer aux yeux de tous notamment les camarades communistes de Bellaciao. Bonjour les gilets (...)

LIRE LA SUITE

Projection-débat : les raisons de la guerre en Ukraine

23 janvier, par Roberto Ferrario 2 coms

Finalement après des mois ça commence à bouger à gauche et jesuis fier que ça commence par ma ville... CGT union départementale VAL de Marne Vendredi 27 janvier à 20h / Ivry-sur-Seine Projection-débat : (...)

LIRE LA SUITE

« Inflation, le retour » Angle d’ATTAC !

21 janvier, par Podcasts

Première émission Angle d’ATTAC 2023 sur Radio Campus ce Samedi 21 Janvier de 12 à 13 heures, https://www.campuslille.com/ Après plusieurs décennies d’une inflation modérée, voire maîtrisée, (rappel (...)

LIRE LA SUITE