Réforme des retraites : démontez les arguments du gouvernement en 5 minutes

Publié le 29 septembre 2022 par Rap2F
7 commentaires

La réforme des retraites est déjà impopulaire, puisque 70 % des Français sont opposés à un recul de l’âge légal de départ (sondage Elabe du 22/09) et 19 % seraient prêts à aller manifester (sondage Odoxa du 21/09). Mais pour convaincre vos collègues de travail ou leur donner des arguments face à ceux du gouvernement, Rapports de force revient point par point sur les discours de justification de la majorité.

Ça y est, la bataille des retraites commence. Ce jeudi 29 septembre, le gouvernement a finalement annoncé qu’il présenterait en janvier un projet de loi pour reculer à 65 ans l’âge de départ à la retraite. D’ici là, il ouvrira des concertations à la marge avec les organisations de salariés et le patronat. Mais dès à présent, attaquons-nous aux arguments tronqués du gouvernement pour tenter de convaincre l’opinion du bien-fondé de sa réforme.

Argument n°1 : Macron a été élu pour faire la réforme des retraites

Avant de s’attaquer au fond, commençons par la forme. Lundi 26 septembre, à l’occasion de la présentation du projet de loi de finances en Conseil des ministres, Bruno Le Maire a affirmé à propos des retraites : « il est tout à fait possible de mener une réforme juste et efficace dans un délai raisonnable. Et d’autant plus que le président de la République a reçu un mandat du peuple français pour faire cette réforme ». Et bien… en fait… heu… non !

Lire la suite : https://rapportsdeforce.fr/boite-a-outils/reforme-des-retraites-demontez-les-arguments-du-gouvernement-en-5-minutes-092914626

Messages

  • Je me méfie totalement des infos russes et aussi ukrainiennes,sans réserve aucune, ce n ’est que de la propagande des deux cotés .
    mais c ’est bien l’armée de Poutine qui a envahi l’ukraine pas l’inverse.Je serai ukrainien je prendrais les armes contre poutine et ferait ou essaierait de faire une révolution socialiste chez moi.

  • Spartacus : un exemple à méditer pour ne pas recommencer et se planter avant la fin de la partie.

  • A Spartacus :
    Avant que la Russie envahisse l’Ukraine, les populations russophones de l’Est ont été bombardées pendant plusieurs années. Sans forcément modifier les frontières, une autonomie au moins culturelle était envisageable pour le Donbass. Du coup, les minorités de langue hongroise ou roumaine n’ont plus été protégées.
    Faut-il combattre l’impérialisme russe quitte à se faire récupérer par l’impérialisme US ? Faut-il combattre l’impérialisme US quitte à se faire récupérer par l’impérialisme russe ? Plutôt le défaitisme révolutionnaire dans les deux camps. Pour une fois le tract de la LTF n’est pas mal, si ce n’est qu’il ne voit pas d’impérialisme russe, il n’y aurait dans le monde qu’un seul impérialisme américano-anglo-franco-germano-japonais.
    https://www.icl-fi.org/francais/spf/2022-ukraine/
    Une révolution socialiste en Ukraine, on ne peut qu’être pour mais avec quel parti ?

  • Une révolution socialiste en Ukraine ? Faut arrêter de rêver, les ukrainiens de l’ouest et du centre sont alignés sur les mœurs religieuses et politiques de la Pologne et de l’Allemagne, pays qui s’y connaissent en politique antirévolutionnaire, et pas seulement depuis la chute du fameux mur de Berlin. N’ayez pas peur disait le pape polonais en 1978 et Got mit uns clamaient les soldats allemands à quelques kilomètres de Moscou en décembre 1941. Puis ce fut l’hiver russe, très rude...

  • La revolution ne serait jamais à l’odre du jour car il y a toujours des conditions négatives. Et alors ?
    On reste avec le monde tel qu’il est ?
    le rêve socialiste est toujours d’actualité, les hommes ont en un besoin essentiel et permanent.Alors partout et toujours il faudra lutter pour cette perspctive émancipatrice.Quelles que soient les conditions, et la premiére des conditions positives est d’y croire et ne jamais renoncer sous pretexte que la religion ou les partis contre évolutionnaire ont de l’influence , ils en auront toujours, ne révons pas.
    Encore et toujours l’homme y reviendra à cet horizon communiste.
    Combattre une armée d’invasion , ou faire du défaitisme révolutionnaire , j’hésite parfois.
    En 39/45 je crois que des groupes anars ont éssayé le defaitisme, sans succés .
    Les FFI on été plus éfficaces.
    Chaque situation est différente ,Lénine était pour le défaitisme en théorie mais pratiquement la révolution devança la pratique .
    Hé oui quand ils’agit de milliers de morts et de dévastation j’hésite.

  • Qu’est-ce que l’ukraine et les russes ont à voir avec la manif et les retraites ?

  • Difficile d’avancer des arguments rationnels face à un gouvernement irrationnel et autoritaire...


Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?


2001-2023 Bellaciao
Contact | Mentions légales |
Les publications d'articles sont modérées a priori.
L'inscription est obligatoire pour publier et participer aux forums.
Les auteurs sont responsables de leurs écrits et assument pleinement leurs publications.

Archives Bellaciao 2001-2021

Bellaciao FR Bellaciao IT Bellaciao EN Bellaciao ES